http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=utf-8" />

Dans la cuisine d'Audinette

Ma petite cuisine et autres loisirs...

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour accéder aux différents index !
 Apéro
 Entrée
 Tartes salées & Pizza
 Poissons
 Viandes
 Accompagnements
 Desserts
 Tartes sucrées
 Gourmandises
 Boulange
 Hors-Sujet

jeudi 20 septembre

Pâté aux pommes de terre ni Sologne ni Berry

Ah le fameux pâté aux pommes de terre ! C'est typique du Centre, qu'il soit solognot, berrichon ou bourbonnais !

Pour ce qui est de la pâte utilisée, d'après ce que je sais (mais les spécialistes es pâté pourront apporter ici leurs précisions/corrections), le pâté berrichon est fait avec de la pâte feuilletée, comme le bourbonnais d'ailleurs. Traditionnellement, le pâté solognot est fait à partir d'une boule de pâte à pain à laquelle on ajoute des oeufs.

Dedans, on trouve toujours oignons et pommes de terre. De la crème fraîche également, qui est mise soit avant de refermer le pâté soit une fois le pâté sorti du four.

Dans certaines recettes on ajoute de l'ail et du persil, des fines herbes et/ou même un peu de viande (lardons).

1

Mais moi je n'en ai fait qu'à ma tête (ingrédients minimum mais un maximum de plaisir !) alors voici ce que ça donne :

  • 2 disques de pâte brisée
  • 6 belles pommes de terre
  • 2 oignons moyens
  • 30 cl de crème fraîche
  • 1 oeuf pour dorer

Eplucher les pommes de terre et les couper en rondelles très fines, si possible avec une mandoline. C'est super important pour avoir la bonne sensation en bouche (le craquant de la pâte, puis une successions de couches fondantes).

Poser le moule à tarte sur le premier disque de pâte : découper autour du fond de tarte. Ce sera le couvercle.

Foncer le moule avec le deuxième disque de pâte brisée. Piquer le fond avec une fourchette.

Y disposer la moitié des rondelles de pommes de terre en laissant 1 cm au bord.

Emincer finement un oignon et le répartir sur les rondelles.

Verser 10 cl de crème sur le tout.

Disposer ensuite le reste des pommes de terre ainsi que le deuxième oignon émincé.

Verser à nouveau 10 cl de crème.

Poser le disque de pâte sur le tout et faisant rentrer les bords : mouiller les doigts pour faciliter la fermeture du pâté. La pâte inférieure et la pâte supérieure doivent être bien soudées.

Découper une cheminée au centre du pâté (environ 3 cm de diamètre).

Puisqu'il vous reste des chutes de pâte, ajoutez quelques décorations. Dorer à l'oeuf (ou au lait).

Enfourner le pâté à 180° pendant une petite heure.

A la sortie du four, verser les 10cl de crème restant par la cheminée tout en faisant légèrement pivoter le moule pour que la crème se répartisse à l'intérieur.

2

pate_pdt

Si vous voulez vraiment ajouter la crème uniquement après cuisson, dans ce cas, découper un grand cercle dans le couvercle parceque le passage par la cheminée (ça me rappelle quelqu'un) n'est pas adapté à un grand volume de crème... or il en faut pour que cette recette ne fasse pas effet carton !

PS : à présent, à chaque fois que je teste une recette "de terroir" ou "célèbre", je prends des gants pour expliquer que ce n'est peut-être pas LA recette traditionnelle mais que j'en suis consciente et que cela n'empêche pas de se régaler !
Cet été, j'ai subi deux attaques frontales pour mon Paris-Brest (je m'en suis remise, hein, rassurez-vous !) et les deux personnes, pourtant convaincues d'avoir la vraie recette, ne sont pas d'accord...

La créativité, la liberté, c'est ce qui rend la cuisine si enrichissante, pourquoi les gens sont-ils aussi "chauvins" avec ce type de recette ? J'ai du mal à comprendre...

Posté par Audinette à 06:12 - Plat - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    Je suis d'accord avec toi, le seul problème réside peut-être dans la nommination de la recette..

    Posté par $ha, jeudi 20 septembre à 07:11
  • Paris Brest, je crois que c'est une recette créée donc déposée en quelque sorte, du coup il n'y a peut être qu'une recette après ajoute "à ma façon" (ce que je fais dans ce cas, m^me pour d'autres trucs) comme ça pas de problème ! Il en ferait Hermé si tu annonçais l'Ispahan sans sa recette ! Alors on mets façon Ispahan et là plus de problème... Des tourtes aux pommes de terre il s'en fait dans plein de "pays" avec des pâtes diverses et variées mais c'est toujours intéressant d'apporter les précisions berry-sologne comme tu les fais !

    Posté par Tiuscha, jeudi 20 septembre à 07:18
  • C'est vrai que le pâté aux pommes de terre c'est La tradition ici... au même titre que le galette feuilletée aux pommes de terre ici. C'est que le Berry nous donne une cuisine rustique. C'est la campagne avec ses produits simples dans toute leur simplicité.

    Posté par mamina, jeudi 20 septembre à 08:50
  • premier commentaire sur ton blog! moi aussi je fais un pâté aux pommes de terres (je suis originaire du loiret et ma môman du berry) et je fais presque (pas) comme toi j'enlève juste les oignons. le reste c'est pareil à part la technique mais l'essentiel c'est le goût. et j'appelle ça pâté de pommes de terre que ça plaise ou non aux puristes. il y a, c'est vrai, des noms déposés mais en prenant le même nom de gâteau dans 2 pâtissiers distants de 10m on a pas du tout le même goût. Alors pourquoi chercher des noises aux amateurs de goût qui ne cherchent pas le profit en publiant leurs recettes? je préfère manger un "faux" paris-brest pas écoeurant que le "vrai" avec une crème lourde à loisir...
    bref je m'arrête ici mais je n'en pense pas moins!
    vive la cuisine amateur et les nouvelles découvertes culinaires!sans copyright!
    a part ça, super ton blog, j'adore!

    Posté par delf745, jeudi 20 septembre à 10:10
  • Souvenirs du Berry

    Toutes mes racines familiales sont dans le Berry. Alors forcément l'évocation de la galette aux pommes de terre réveille en moi des souvenirs délicieux!

    Posté par marie(Au bain M., jeudi 20 septembre à 10:33
  • Alors que ce soit pâté de pommes de terre, tourte de PDT ou autre, moi j'aime!!!!!!!
    Et puis, franchement, oui on peut dire qu'on aime pas, mais alors en le disant normalement et sans blesser ou attaquer la personne!!! Pas obligé d'être toujours du même avis ou d'apprécier chaque recette, mais de là à ne pas accepter qu'il peut y avoir des "dérivations" de recette, franchement que ces personnes restent donc le nez coller à leur Larousse de la cuisine!!!! Pourquoi toujours aller embêter les gens et râler!! Ces personnes n'ont-elles rien de mieux à faire!!!

    Voilà ma p'tite Aude, désolée de m'emporter! Mais je n'apprécie pas qu'on attaque une personne (en plus que j'apprécie beaucoup et que je respecte) quand celle-ci s'est donnée de la peine de faire un BON dessert ou un excellent pâté!!

    Quand au nom que tu donnes à tes plats, M*** c'est ton blog, tes recettes, tu fais ce que tu veux!!! Boudiou!

    Posté par Clairechen, jeudi 20 septembre à 11:09
  • j'en ai fait un de ce style, c'est vrai que c'est excellent!

    Posté par Lauriana, jeudi 20 septembre à 12:01
  • Voilà un pâté de PdT qui doit être délicieux !
    Les affrontements dont tu parles me font penser à ceux assez fréquents sur la quiche Lorraine, il y a celles qui y mettent du gruyère râpé et celles qui n'en mettent jamais sinon il ne s'agit pas de la "vraie" quiche Lorraine... )

    Posté par Sylvie, jeudi 20 septembre à 12:54
  • Pfffff, moi je m'étais fais allumer une fois pour je ne sais quoi, il y a des personnes que ça occupe de contrarier les autres !
    Combien sorte de tarte aux pommes, de façon de faire des croissants, à croire qu'il y a des brevets !
    Moi si tu n'étais pas là je ne saurais même pas que ça existait le paté aux patates !

    Posté par Manue, jeudi 20 septembre à 15:14
  • Que la recette soit autenthique ou pas le principal c'est de se régaler!!! J'aime beaucoup le paté au pommes de terre avec une bonne salade pour le soir!!!

    Posté par steffy, jeudi 20 septembre à 15:19
  • je mets mon grain de sel, je viens du limousin et on fait aussi des PDT, j'adore d'ailleurs, ma mére en fait à la pâte brisée, créme pommes de terre persil mais on peut en acheter des à la pate briochée, des à la pate feuillétée avec de la viande, de l'ail (plus rarement des oignons par chez moi) donc chacun le dégustre comme il l'entend, les influences des uns et des autres font la richesse des cuisines.

    je pense qu'on peut avoir la même polémique, pour la quiche lorraine, la paella et que sais je encore.

    Posté par astridcmoi, jeudi 20 septembre à 16:07
  • Tu sais Aude, il y a des hargneux partout. Alors tu fais comme tu veux, tu peux l'appeler comme tu veux, l'essentiel c'est qu'il soit bon. Nous, on teste ou pas, on est libre. Si on n'aime pas, des fois on le dit, mais l'important, dans le blogs comme ailleurs, c'est la courtoisie.
    Je ne l'ai jamais goute ce fameux pate de pommes de terres, mais a chaque fois que je le vois je regrette.

    Posté par Gracianne, jeudi 20 septembre à 16:09
  • tu me donnes faim et pi j'aime quand tu en fais qu'à ta tete, continue

    Posté par salwa, jeudi 20 septembre à 19:37
  • Ton paté est très joli et doit être très bon. J'aime bien tes explications de recettes. Comme je viens d'ailleurs, je trouve que c'est très intéressant. Et tu as bien raison d'adapter les recettes traditionnelles à tes envies. Merci tout plein pour ton blog que j'aime beaucoup.

    Posté par Linon, vendredi 21 septembre à 07:55
  • La photo est une vraie tentation

    Posté par nuage de lait, vendredi 21 septembre à 23:56
  • je ne vais pas revenir sur tout ce qui a été dit, mais chaque famille a sa façon de faire ses produits du terroir, alors à savoir laquelle recette est la vraie.... là est toute la question, mais bon ton pâté au PdT me paraît très bon.
    Ce qui est formidable c'est d'essayer, je t'avoue, que moi même étant berrichonne, je ne me suis jamais lancé dans cette recette alors que ma belle soeur fait une galette aux patates du tonnerre... huuummm !!!
    A très bientôt

    Posté par mimi, samedi 22 septembre à 09:18
  • Le pâté aux pommes de terre est un exemple typique de ses plats campagnards, créés pour nourrir son homme à moindre frais, je ne suis pas sûre que les femmes qui ont fait ces recettes aient déposé des noms et des recettes exactes. Je ne crois pas que, comme aujourd'hui, elles se souciaient de s'approprier à tout prix la création d'un plat.
    Je suis pour moitié bourbonnaise et pour autre moitié berrichonne, le "pâté aux patates" comme on dit ici, ça me connait. Et bien même avec d'autres bourbonnais et berrichons on n'est pas d'accord sur la recette.
    Alors Aude fais comme tu veux, appelle comme tu veux, c'est en partie ta recette aussi après tout !

    Posté par Véro, lundi 24 septembre à 09:54
  • ça fait un moment que le fameux pâté de pommes de terre m'intrigue, je n'y ai jamais goûté et ça me botte bien pour l'hiver, surtout ta méthode (crème avant cuisson!)
    Chaque plat a différentes recettes ou variantes, je ne pense pas qu'il y ait de vérité universelle en matière de recettes!

    Posté par auré, mercredi 26 septembre à 09:25
  • Je recherchais une recette de galette aux pommes de terre et me voici arrivée chez toi ! Oui le pâté aux pdt (que l'on appelle plus tourte aux pommes de terre mais bon), c'est comme pour le clafoutis, il y a débat. Mais franchement, comme dit Gracianne, ce qui compte, c'est le goût ! Chacun a sa recette la galette aux pommes de terre, c'est différent, c'est une sorte de pâte feuillée très beurrée et composée de purée de pommes de terre. Et trouver la recette me semble mission impossible ! Enfin, moi je dis, vive les patates !

    Posté par Lilo, jeudi 04 octobre à 18:07

Poster un commentaire







Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits - Dans la cuisine d'Audinette 2005-2008
Creative Commons License
Ce/tte création est mis/e à disposition sous un contrat Creative Commons.